12 décembre 2023

Un enfant de douze ans donne le bon exemple. À douze ans, il était déjà important pour Jésus de comprendre la volonté de son Père. En cette fin d'année, l'apôtre de district Peter Schulte (Pacifique occidental) se penche sur les deux mots « avec Christ » de la devise annuelle.

La fin de l'année 2023 approche. Les pensées et les impulsions dont nous a enrichis la devise de cette année, « Servir et régner avec Christ », ne seront pas dépassées ou invalidées. Nous continuons à y travailler et à orienter notre vie en conséquence.

L'idée de « servir » est souvent considérée de manière plutôt négative. Servir peut être vu comme quelque chose de forcé. Les personnes qui servent peuvent être considérées comme soumises ou insignifiantes. À l'opposé, il y a « régner », qui est considéré comme une suprématie ou un pouvoir, voire une domination. Régner semble davantage convenir à notre nature humaine, dont le libre arbitre fait partie.

Les deux premiers mots de la devise « avec Christ » atténuent l'influence humaine et placent les termes « servir » et « régner » sous un autre jour. Christ est pour nous une aide, une assurance et un modèle lorsqu'il s'agit de servir et de régner de manière à ce que ce soit une grande joie et une bénédiction pour nous et pour notre prochain.

À 12 ans, Jésus savait très clairement quels étaient sa passion et son objectif. « Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père? », est-il dit dans les Saintes Écritures. Christ n'a pas été forcé de servir, mais il brûlait de le faire et l'a fait de son plein gré. Dans le même chapitre (Luc 2), nous lisons que Jésus était assis au milieu des docteurs de la loi dans le temple, qu'il les écoutait et leur posait des questions. Il était personnellement important pour lui de comprendre toujours mieux la volonté de Dieu. Nous pouvons lire que les gens étaient frappés par ses enseignements, qui se révélaient dans la manière dont il vivait sa vie. Son ministère était une combinaison de compréhension, d'empathie et d'amour.

Le règne de Christ s'est manifesté par la clarté avec laquelle Jésus a pu distinguer la tentation de Satan de la volonté de Dieu. Sa force résidait dans sa détermination et dans sa capacité à mettre en œuvre ce qui était juste. Sa force résidait également dans son autorité et dans sa manière d'interpréter les Saintes Écritures, d'accomplir des miracles et d'accomplir sa mission de Sauveur de manière ciblée.

Malheureusement, nous ne serons jamais à la hauteur de l'exemple de Christ. Mais plus nous nous laisserons guider par l'Esprit Saint, plus nous parviendrons à servir avec compréhension et amour. Nous ferons des progrès, de sorte que nous pourrons régner avec une sorte d'humilité confiante. Et en toutes choses, Christ est avec nous. Cela ne nous apportera pas seulement de la joie, à nous et à notre prochain, mais aussi à notre Père céleste.

Nous nous réjouissons dans la perspective du jour où, avec notre corps de résurrection, nous servirons et régnerons pleinement aux côtés de Christ.