20 décembre 2023

Les œuvres de Dieu sont grandes : Oui, c'est ainsi que nous le prions et que nous le chantons. Mais le Très-Haut n'a pas besoin de ces louanges. « Nous faisons cela pour nous, pas pour lui », dit l'apôtre-patriarche en montrant : La plus grande œuvre, le croyant la vivra sur lui-même.

Lors de sa première visite au Bangladesh, le 10 novembre 2023 à Dhaka, l'apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider a utilisé la parole biblique tirée du Psaume 92 : 6 : « Que tes œuvres sont grandes, ô Éternel ! Que tes pensées sont profondes ! »

« Ensemble, nous pouvons aujourd'hui louer et adorer notre Père céleste et notre Seigneur Jésus-Christ – et c'est précisément la signification de notre parole biblique d'aujourd'hui », a expliqué l'apôtre-patriarche Schneider. « C'est pourquoi nous nous rassemblons lors de chaque service divin. Chaque service divin nous donne l'occasion de nous rappeler combien les œuvres de Dieu sont grandes. »

Jésus est vainqueur

L'apôtre-patriarche a ensuite énuméré les œuvres de Dieu qu'il a accomplies par l'intermédiaire de son fils Jésus-Christ :

  • Il a fait la volonté de son Père : « Personne n'a pu l'en empêcher – ils l'ont blessé, ils l'ont tué. Mais il est resté fidèle, il a accompli la volonté de son Père de manière parfaite et a réussi à rester sans péché jusqu'à la fin. »
  • Il a fait preuve d'un amour parfait : « Il n'aimait pas seulement ceux qui l'entouraient, il est aussi allé vers les faibles, les rejetés, les pauvres et les pécheurs. Même quand il a souffert, à la fin de sa vie, il n'a pas cessé d'aimer. »
  • Ses pensées étaient profondes : « Il n'a pas donné aux hommes ce qu'ils attendaient de lui. Les hommes voulaient qu'il accomplisse des miracles, ils s'attendaient à ce qu'il chasse les Romains et rétablisse le royaume d'Israël – mais il leur a apporté la rédemption. »

« C'est la raison pour laquelle nous célébrons, adorons et louons Dieu au cours de chaque service divin », a expliqué l'apôtre-patriarche. Mais pas parce que Dieu en a besoin. « Nous faisons cela pour nous, pas pour lui. » L'apôtre-patriarche a souligné : « L' œuvre et la victoire de Jésus-Christ sont ce qu'il y a de plus important dans notre vie. »

Ce que Dieu fait pour le salut

L'apôtre-patriarche a ensuite mis l'accent sur l'offre de salut de Dieu :

  • Il fait bien plus que nous aider dans notre vie quotidienne. « Beaucoup de personnes espèrent : 'Dieu me guérira'. Ils espèrent que Dieu résoudra leurs problèmes. Mais l'idée, le plan de Dieu est bien plus grand. Il veut que nous soyons complètement délivrés du mal. »
  • Il transforme complètement : « Il nous prend, nous, pauvres pécheurs imparfaits, et nous transforme à l'image parfaite de Jésus-Christ. Il rend possible que nous, les pécheurs, devenions comme Jésus-Christ, qui était tout simplement parfait. C'est quelque chose qu'aucun être humain ne peut faire. »
  • Il agit au-delà de tout ce qui est humainement compréhensible : « Les actions de Dieu sont au-delà de notre compréhension, mais nous avons la garantie qu'il est à l'œuvre. »

Et bien que ces œuvres grandioses viennent de Dieu, on ne pense souvent qu'à tout ce que l'on fait pour Dieu en tant qu'être humain. « Changeons cette façon de voir les choses », a poursuivi l'apôtre-patriarche. « Réfléchissez à ce que vous recevez de Dieu, à ce que vous devenez grâce à la transformation. »

Dieu œuvre pour la rédemption de tous les hommes

La rédemption de Dieu implique :

  • La rédemption de tous les hommes. « Tous les hommes sont inclus dans son plan de salut. Personne n'est exclu. Il veut tous les conduire dans son royaume. »
  • La communion avec Dieu et les uns avec les autres. « Il ne veut pas seulement que nous soyons rachetés, mais aussi que nous devenions un peuple. Il veut que nous vivions en parfaite communion avec lui, mais aussi entre nous. Jésus veut que nous soyons un, comme lui et son Père sont un. »
  • Un agir de Dieu qui échappe à la compréhension humaine. « Jusqu'au retour de Christ, les membres de l'Église ne seront pas parfaits. Mais ne te concentre pas sur les faiblesses des hommes, mais rappelle-toi que c'est l'Œuvre de Dieu et qu'il peut utiliser les faiblesses des hommes pour faire de grandes choses. »

L'apôtre-patriarche a rappelé une nouvelle fois que c'est Dieu qui dirige son Église, et non les hommes. C'est pourquoi c'est la volonté de Dieu qui s'accomplit, et non la nôtre : « Faisons confiance à Jésus-Christ et suivons-le jusqu'à la fin. Alors, nous louerons tous son nom dans son royaume et nous chanterons dans l'éternité combien Dieu est grand. »