7 février 2024

Les frères et soeurs au sud du Togo, dans le champ d'activité de l'apôtre Degbe, ont reçu avec joie, l'apôtre dirigeant Vincent Matoko Yedenou pour une seconde fois. Arrivé à Lomé le vendredi 26 janvier, il a officié au total quatre services divins.

Des sermons qui ont fait vibrer les cœurs d'une profonde reconnaissance et des ministres ordonnés
Dans la matinée du samedi 27 janvier, l'apôtre a servi les fidèles réunis dans la communauté de Hahotoe avec le message en Juges 16 : 16. Se référant à l'histoire de Simson, il a invité les uns et les autres à protéger leur force spirituelle. Il a ensuite ordonné deux diacres et deux prêtres. Le soir il s'est rendu à Vakpossito pour un autre service divin où en se basant sur le passage en Mathieu 24 : 4, il a exhorté les membres à se tourner vers Dieu afin de rester à l'abri du malin. Dans la foulée, il a investi un frère dans le ministère de diacre. Le lendemain, il s'est rendu très tôt dans la communauté de Dabada-condji, où il a servi au total 147 fidèles avec le message en Mathieu 17 : 5, les exhortant à écouter le seigneur à travers ses envoyés. Avant de prendre congé des togolais, il a célébré un autre service divin festif le même jour, qui a réuni toutes les communautés du district Lomé-Aflao dans la communauté d'apedokoe. Au cours de cette rencontre, il a centré sa prédication autour de la parole en Luc 22 : 60-62 pour rassurer l'assistance que le Seigneur a son regard sur eux et qu'il les porte dans son coeur. Durant ce service divin, huit diacres ont été investi du ministère de prêtre

Des accueils chaleureux réservés par les enfants et des prestations des groupes folkloriques des femmes
Avec des flûtes, harmonicas, ou encore avec de vive voix, les tous petits enfants de Catéchisme et de l'ecodim ont accueilli l'apôtre dans toutes les communautés qu'il a visité. Entraînés, disciplinés et encadrés, ils avaient beaucoup fait sourire l'embassadeur de Christ. À la fin des services divins, les femmes regroupées dans des groupes folkloriques se sont toutes habillées avec des pagnes traditionnels pour chanter et danser pour démontrer leur joie à l'apôtre, qui ne s'est pas abstenu de danser lui aussi.

Avant de reprendre le chemin de retour au pays natal, il a promis qu'il va revenir dans le mois de février pour servir les communautés au centre du pays